Ultimo aggiornamento / Last updating: 29.02.2012

 

Pauvreté et Capitalisme.
Comment
les pauvres franciscaines ont justifié le capitalisme et le capitalisme a préféré la Modernité / Études réunies sous la direction de Luca Parisoli. Textes révisés par Emmanuel Mattiato. Index des noms par Vincenzo M. Corseri .-
Palermo : Officina di studi medievali 2008
( Franciscana 23 )
278 p.;
ISBN : 88-88615-86-5


1.
[20.02.2009]

A partir d'une journée d'études consacrée à “La valeur sociale des marchands et la naissance du capitalisme. Une genèse médiévale” ayant eu lieu à Paris X, Nanterre, un groupe de chercheurs a été sollicité par Luca Parisoli. Le but de produire un panorama s'inscrivant dans la longue durée de la contribution de la pensée juridique et économique a été satisfait: on a bien souligné comment la contribution franciscaine à l'histoire de la valeur sociale s'opère par l'introduction dans l'histoire de la civilisation occidentale d'une notion consciente et avérée de ce qui va être dénommé le capital. La thèse de Max Weber sur la contribution de l'éthique protestante à l'essor du capitalisme a attiré l'attention des intervenants. Cette thèse a été le point de départ de plusieurs perspectives visant à l'utiliser pour des nouvelles recherches, et notamment soulignant que la pensée franciscaine a produit l'univers sémantique du discours capitaliste en tant que moyen pour réaliser le bien commun d'une société  ancrée solidement dans une axiologie chrétienne. La question de la continuité ou de la discontinuité historique entre les pensées médiévale, moderne et contemporaine, est devenue une pièce centrale du débat. Au XXI siècle, il convient de s'interroger sur le tissu du Management et sur la nécessité de penser les espaces dogmatiques industriels sans être assujetti à leur emprise: la globalisation et la mondialisation ne sont que les dénominations naïves d'un phénomène de très longue durée. C'est là que notre parcours rejoint les analyses de Pierre Legendre, confiant d'avoir parcouru l'un des chemins qui dévoile les racines médiévales de la civilisation occidentale.

Red. Lecce